Interview de Magnum Nyke

"J'AI EU UNE PERIODE DE VIDE ARTISTIQUE"

Pour le retour de R.A.L, Magnum Nyke nous a accordé une interview.


Vous revenez 2 ans et demi après l'album Numerus Clausus, pourquoi une si longue attente ?
Tout d'abord parce qu'on était pas disponibles pour enregistrer. En décembre dernier, cela faisait 2 ans et demi justement que je n'avais pas vu Kayo. Ensuite, il faut dire que j'ai eu une période de vide artistique. Je n'avais plus d'idée de thème ou de concept et aucune instru ne m'inspirait. En 2 ans, j'avais bien accumulé des punchlines mais les aligner n'aurait aucun sens (rires). Sur le coup, on les trouve géniales mais quelque temps après on dit que c'est merdique. On nous attend quand même sur ce terrain et il faut donc que l'écriture soit de qualité.

N'avez-vous pas eu peur de vous faire oublier après cette longue période d'absence ?
Non, car le bouche à oreilles continuait, les gens autour de nous continuait toujours à parler de R.A.L, certains évoquaient des paroles de chansons parfois anciennes comme Rejette (2010). Tout ça m'a donné confiance pour revenir. Beaucoup nous demandait toujours quand on sortirait une nouvelle chanson, si on avait arrêtés... En vérité, je n'avais aucune idée de quand on allait revenir. Mais on ne pouvait pas sortir un truc pour sortir un truc, pour dire qu'on existe. Je ne voulais pas qu'on dire qu' R.A.L régresse ou refait tout le temps la même chose. C'est ce qu'on aurait dit si on avait sorti une chanson sur les trains, après les avions et les voitures (rires).

Comment s'est passé l'enregistrement, sachant que Kayo est au Luxembourg.
On a commencé avec Ze Big Matos à Bordeaux en Octobre pour "Une vie imparfaite", sans idée vraiment précise de chanson. Puis Kayo a enregistré fin décembre pour les 2 chansons, il ne fallait d'ailleurs pas se rater parce qu'on avait peu de temps (rires). Et ces 2 dernières semaines (fin janvier début février nb) on a terminé avec Matos.

D'où vient le titre "Aucun sens". De South Park, que vous avez "samplé" dans l'intro ?
Non en fait j'étais allé un week-end à Lyon fin novembre et un pote n'arrêtait pas de répéter cette expression, ça m'a donné l'idée du concept de la chanson, surtout que beaucoup de choses dans nos vies n'ont aucun sens au final. Mais je me suis aussi souvenu que Johnny Cochran répétait ça dans un épisode de South Park, d'où le sample.

Une autre anecdote à nous raconter sur ces chansons ?
Le titre "Une vie imparfaite" a été trouvé... 2 jours avant la sortie ! En fait, je n'arrivais pas à trouver un titre à cette chanson, qui parle de nos vies respectives avant tout, alors que c'était une évidence au final.

Quels sont vos projets pour la suite ?
Pour l'instant, profitons de ces 2 chansons, pour la suite on verra.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site